Conseils pour une Relation à Distance Réussie

10 Façons d’Aller Mieux quand Votre Moitié vous Manque Trop

Non, le manque n’est pas quelque chose en soi à éviter à tout prix. La vérité est que si vous souffrez aujourd’hui ce n’est pas à cause du manque que vous ressentez. Loin de là.

On ne souffre véritablement que quand on tente de résister à l’idée même que l’on est en relation à distance. Une distance que l’on trouverait injuste, digne d’une malédiction et que l’on peut légitimement détester.

Néanmoins ne pas accepter sa situation est le meilleur des conseils pour souffrir de sa relation de couple. Et un des meilleurs pour mener à l’épuisement et à la rupture.

Bien qu’il soit compliqué pour deux personnes qui s’aiment d’être séparés, cela ne signifie en rien la fin du monde.

Vous devriez vous réjouir d’avoir dans votre vie ce que de millions de personnes sont à la recherche : de l’Amour.

Ainsi dans cet article nous allons voir 10 Façons d’Aller Mieux Quand votre Moitié vous Manque Trop, afin de canaliser cette énergie à priori négative et la rediriger vers des activités positives qui en vaillent la peine.

[alert type= »success »]Vous souhaitez mettre un terme définitif au sentiment de manque dans votre couple ? Découvrez la Méthode Téléportation.[/alert]

1. Ressentez l’Amour !

Durant ces moments de manque intense, il y a quelque chose de particulier qui se produit. On ressent comme une énergie à l’intérieur de nous qui voudrait qu’on embrasse et qu’on enlace notre moitié.

La plupart des gens auraient tendance à vous conseiller de contenir cette énergie. De la réprimer.

Mon conseil est que vous réalisiez qu’elle est à la base ni bonne ni mauvaise, mais que vous pouvez l’empêcher de vous blesser en l’utilisant correctement.

Comment ? La prochaine fois que vous serez submergé(e) par ces émotions négatives de manque, essayez de les voir comme émotions positives.

Allongez-vous, fermez vos yeux et ressentez cette énergie traversant votre corps.

Laissez-la aller et appréciez la sensation. Ayez l’esprit libre de toute distraction et concentrez-vous sur votre énergie.

Ensuite, pensez et visualisez votre partenaire et votre couple.

Certes vous pourriez souffrir du manque, mais vous êtes en mesure à présent de vous focaliser sur les aspects positifs et votre gratitude pour les choses passées et à venir.

Vous ressentez l’Amour et c’est tout ce qui importe. Souriez, vous êtes ensemble.

2. Parlez de votre Manque à votre Moitié

Parlez de votre manque à votre partenaire, mais n’en faites pas une habitude non plus.

Si vous lui envoyez à longueur de journée des dizaines de textos pour lui dire « Tu me manques… », que vous l’appelez toutes les 5 minutes et que vous attendez à ce que votre moitié soit constamment disponible et réceptive, elle va se sentir comme envahie et doutera de votre capacité à tenir ce type de relation.

Au détour d’une conversation par Skype ou téléphone, abordez le sujet et vos ressentis.

Il se peut que votre partenaire ressente également un manque affectif intense. À partir de là, vous pouvez décider d’augmenter votre fréquence de conversation voire de retrouvailles.

3. Envoyez-lui des photos

SI vous ne pouvez pas voir votre moitié en personne, vous pouvez au moins voir des photos d’elle ou de vous deux avant.

Envoyez-lui des photos de vous, de ce que vous faîtes, de vos découvertes ou de tout ce que vous passe par la tête !

Elle en fera très probablement de même en retour.

Quand le manque frappe à la porte, une des meilleures astuces pour ne pas déprimer est d’aller un faire un tour du côté de votre album photo de couple (certaines applications rendent d’ailleurs ça très facile).

Après quelques minutes on se sent déjà bien mieux.

4. Sortez avec des amis ou de la famille

Cela à toujours marché d’avoir une conversation sincère avec un ami ou un proche, pour aborder si nécessaire le manque que vous ressentez dans votre relation.

C’est un excellent moyen de relâcher la tension, se sentir soutenu et de penser à autre chose.

Le manque dans une vie de couple est quelque chose de relativement classique.

Il y a fort à parier que vos amis ont vécu plus ou moins la même chose et comprennent votre situation. Ils sont donc vos meilleurs alliés après votre partenaire.

5. Écrivez une lettre ou un poème à votre partenaire

Vous vous rappelez de l’énergie positive dont je vous parlais un peu plus haut ?

Et bien, vous pouvez aussi la mettre à profit afin de mettre à plat vos sentiments. Cela vous permettra de :

  1. Soulager votre peine et ouvrir votre cœur
  2. Créer un cadeau unique pour votre moitié

Les poètes l’ont fait pendant des siècles alors pourquoi pas vous ? Ils utilisent leur Amour et leur souffrance pour écrire des textes émouvants issus du plus profond de leur cœur et honorer leurs muses.

Essayez ne serait-ce qu’une seule fois et vous verrez à quel point il est facile de laisser la plume danser au gré de ces pensées romantiques sans y réfléchir une seule seconde.

(Maintenant vous comprenez pourquoi 90% des chansons parlent d’Amour.)

Mettez le tout dans une enveloppe, envoyez-la à votre partenaire et le tour est joué.

Amour et distance

6. Créez quelque chose pour votre partenaire

D’expérience je dirais que le meilleur moment pour créer un petit quelque chose pour sa moitié est quand on la manque le plus.

Comme je l’ai mentionné juste avant, si vous voulez écrire une lettre ou un poème alors que vous ressentez un manque intense, les mots s’alignent automatiquement sur la feuille.

Le truc génial c’est que ça marche aussi pour toutes les autres activités impliquant de la créativité et votre couple.

Si vous voulez dessiner quelque chose, faire une vidéo, un montage, etc., tout paraît tellement plus simple et les résultats sont surprenants. Le manque devient alors une sorte de super-pouvoir qui rend tout ce que vous faites pour votre partenaire facile et sans effort.

Positivez et profitez de cette chance !

7. Autorisez-vous à être mélancolique

Et si c’était okay de manquer son copain ou sa copine ?

Et si on s’autorisait à être de temps en temps mélancolique au lieu de s’accabler parce qu’on se sent un peu triste ?

Est-ce que ça serait pas génial ?

Il est plus que normal de penser de temps en temps aux moments vécus ensemble de façon nostalgique.

Et il est bien sûr plus que naturel de relâcher de temps à autre la pression en laissant aller ses larmes et de pleurer à flot (que l’on soit une fille ou un mec).

Je peux vous garantir que que vous vous sentirez bien mieux après avoir pleuré un bon coup. Alors, allez-y, c’est permis.

8. Réalisez que la séparation ne durera pas pour toujours

Un autre point à relativiser est celui de la distance. Ou plutôt de la durée de cette relation à distance. Gardez bien en tête qu’elle ne durera pas.

Un jour ou un autre, les choses vont bouger et vous pourrez enfin vous installez ensemble avec votre partenaire dans le meilleur des cas.

(Et je ne vous en voudrai pas si vous arrêtez de consulter Amouradistance.fr ;).)

Le but ultime des relations à distance – en finir avec la distance – n’est pas un rêve, une fantaisie ou quelque chose d’absolument irréalisable.

Il s’agit bien d’un objectif commun qui se réalisera un jour ou l’autre. Sinon vous ne seriez pas ensemble, non ?

Triompher de la distance est plus que jamais possible.

9. Remuez vos méninges et trouvez une opportunité pour le/la revoir plus tôt !

Directement lié au point précédent, je vous recommande lors de ses phases de manque intense d’en profiter pour réfléchir à des façons de vous retrouver tous les deux plus tôt que prévu.

Impossible de vous voir avant l’été prochain ?

Vous seriez surpris de voir à quel point quelques minutes de réflexion peuvent vous amener des dizaines d’idées d’opportunités de visite auxquelles vous n’aviez pas pensé.

Pensez aux choses que vous aimeriez faire/voir ensemble.

Pensez à vos calendriers respectifs.

Ensuite voyez avec votre partenaire si c’est faisable ou non.

10. Occupez-vous

Dernier conseil de cet article et pas un des moindres. Ici l’astuce est basique, mais extrêmement efficace.

Il s’agit de concentrer toutes ses pensées sur quelque chose d’autre que le manque qu’on ressent pour notre partenaire.

Aussi longtemps que vous pourrez rester centré sur un autre sujet (projet, travail, association, sport, musique, livres, cinéma, loisirs, etc.), vous serez en mesure de supporter cette séparation plus facilement.

[divider style="double-line"]

En guise de conclusion, j’espère que vous retiendrez de cet article que l’important est de considérer le manque comme une énergie à accepter et canaliser, et non comme un mal à réprimer ou à haïr.

Utilisez intelligemment cette énergie et relâchez son pouvoir créatif et romantique grâce aux conseils listés ci-dessus.

Pour plus d’informations, de conseils, d’astuces et de techniques pour affronter le manque, découvrez la Méthode Téléportation.

Methode-teleportation– Guillaume

  • Adeline Daunes

    Bonjour ,

    Mon copain est parti pour une semaine de vacance sans qu’on puisse se parler avec son meilleur ami et je ne sais pas comment faire sans lui nous nous sommes beaucoup vu car nous sommes en vacances et de plus il part en medecine l’an prochain donc j’aurais pour habitude de le voir très rarement mais là il vient tout juste de partir et je suis au plus mal je sais pas quoi faire c’est peut être facile de dire voir des amies sortir etc mais à faire c’est autre chose j’ai le don pour être trop possessive et jalouse aussi et du coup je Pete des câbles j’arrive pas à voir le fait que ça fait 9 mois qui a pas vu son meilleur ami et que moi je le voyais quelques fois les week-ends et les vacances …. Que puis-je faire s’il vous plaît ?

  • Francis Massa

    Bonjour Guillaume,
    Je vis vraiment des moments difficiles avec ma princesses à cause de la distance je sais plus quoi faire je l’aime tellement et je voudrai jamais là perdre

    • Bonjour Francis,
      Avez-vous essayé les conseils mentionnés dans cet article ?

      • Francis Massa

        Oui j’ai même envoyé le liens pour qu’elle suive aussi les conseils. mais je pense aujourd’hui que le problème n’est pas chez moi car ma princesse ne croix plus en nos projets et vraiment je me sens très mal car je sais pas quoi faire sans elle

  • Enya

    Bonjour Guillaume,

    J’ai 17ans et vis une relation à distance depuis bientôt 1an et demi avec mon copain qui en a 18, j’habite en France et lui en Guyane. Il est encore impossible pour nous de nous voir pour l’instant, d’autant plus que cela se ferait en secret.

    Je laisse un petit message sous cet article pour te féliciter et te remercier de l’initiative que tu as pris pour créer ce blog ! Il apporte du soutien et vient de la part de personnes vivant la même chose.

    Je te souhaite tout le bonheur possible dans ta relation !

    • Merci à toi Enya pour ton message et ton soutien !
      Restez forts, tôt ou tard une opportunité apparaîtra et ce sera le moment pour vous de passer à autre chose ! Courage.

  • laure

    Bonjour Guillaume
    Nous vivons une relation à « petite distance » avec mon chéri depuis 9 mois, avec des hauts et des bas depuis le début et beaucoup, beaucoup d’amour! Mais nous ne fonctionnons pas de la même façon. J’ai besoin de partager au quotidien des petites choses anodines, bon pas toutes les 5 minutes car je le connais aussi. Lui est très solitaire, pourrait passer plusieurs jours sans m’ecrire, n’aime pas les discussions au téléphone (moi non plus mais avec lui c’est different). Je sais clairement que cela lui demande des efforts de m’écrire au quotidien et lorsque nous sommes chacun chez soi, nous n’avons que très rarement des discussions plus « profondes » car il n’aime pas cela.
    Enfin tout ça pour dire que l’avenir de notre relation me fait peur, même si nous nous projetons l’année prochaine ensemble dans sa ville, le présent est difficile à gérer, le fait d’être très fusionnels quand nous nous voyons et que tout soit different avec la distance est perturbant pour moi. Je voudrais respecter sa façon d’être mais je ne peux m’empecher de me dire que je ne pourrais pas tenir, tant je n’ai pas le sentiments que l’on soit ensemble quand nous sommes eloignés (cette phrase est assez paradoxale 😉 )
    Je me dis qu’une relation à distance ne peut pas fonctionner si pendant 15 jours nous partageons si peu…

    Merci pour tous ces articles qui m’aident personnellement beaucoup

    Laure

    • Bonjour Laure,
      C’est tout à fait normal de s’inquiéter dans une telle situation, même si son silence est effectivement peut-être seulement lié à son caractère.
      Avez-vous eu l’occasion d’en parler ensemble ? Voir si un compromis est possible ? Par exemple définir un minima de temps de conversation par semaine ou voir s’il préfère utiliser d’autres moyens de communication.

      • laure

        Merci pour ta réponse.
        Oui nous en avons parlé et c’est lié à sa personnalité de solitaire sans aucun doute. J’ai beaucoup de mal à le comprendre, quand j’aime je m’intéresse à l’autre, aux petites choses du quotidien… C’est difficile d’accepter de ne pas « interesser » l’homme que j’aime, alors que je suis sûre de ses sentiments.
        Messages, appels audio ou vidéo, rien ne lui dit. .. Et à choisir il préfère encore écrire.
        Il n’aime pas les choses planifiées donc définir un minimum le ferait se sentir « obligé » en quelques sortes.
        Je me suis résolue à avoir le minimum mais je suis l’exacte opposée dans ce domaine et j’ai peur que par ce manque que je ressens dans notre relation, je finisse par voir la lassitude arriver. Je me dis qu’il fait vivre dans l’instant présent mais les journées sont longues pour moi sans petits échanges.
        Merci de m’avoir lu

        • Mais juste parce que c’est lié à sa personnalité ne signifie pas qu’il ne peut pas faire d’effort pour trouver un juste milieu.
          Je suis actuellement en train d’écrire un guide sur le thème de la communication qui va justement aborder tous ces problèmes en détail. Car même si vous pouvez vous satisfaire temporairement d’une telle situation, sur le long terme ça va être difficile à tenir et créer de la rancœur.

  • Isa Dil

    Bonjour Guillaume,
    je me permets de poster un petit message comme je l’ai fait il y a quelques jours sur YouTube…
    Ce nouvel article tombe à pic… Hé oui je gère mon amour à distance depuis 9 mois et le manque se fait cruellement sentir en ce moment, peut être parce que je sais que l’on va bientôt se retrouver, mais juste pour une semaine!! Je compte les jours mais je sais aussi que je les compterai encore après…
    Nous avons des projets bien sûr, mais je ne sais pas encore quand cette situation changera…
    J’ai lu dans l’une de tes réponses que ta distance pour toi allait bientôt prendre fin… je te souhaite tout plein de bonheur! mais une question : vas-tu continuer à nous écrire?

    en attendant, je vais relire ton article….

    Je m’aperçois aussi que nous sommes beaucoup à vivre ce genre de relation, en tout cas, + que je ne le pensais.
    Merci encore Guillaume pour tes articles et l’aide que tu nous apportes.

    Biz à toutes et à tous
    Isa

    • Bonjour Isa,
      Ça me fait toujours plaisir de vous lire et de savoir qu’Amour à Distance vous aide dans votre relation à distance !

      En effet, la distance va bientôt prendre fin pour moi, mais ça ne signifie pas du tout la fin d’Amour à Distance.
      Pour être totalement transparent, pour des raisons professionnelles, ma copine (si tout se passe bien) va venir 6 mois en France à 10 km de chez moi, puis on va partir 6 mois ensemble dans un autre pays (que l’on ignore aujourd’hui) et enfin seulement après on pourra vraiment envisager de se poser : emménagement, stabilité, mariage, etc…
      Ainsi, je ne crie pas encore victoire et c’est certain que temps qu’on aura pas atteint la « stabilité », on s’identifiera davantage comme un couple en relation à distance ayant la chance de profiter de plusieurs retrouvailles prolongées.
      Dans tous les cas, Amour à Distance est fait pour durer et j’ai encore des tas de choses à
      vous dire, à travers des articles, des vidéos et des méthodes 🙂

      Merci à toi pour ton soutien ! Et n’hésite pas si tu as des questions particulières par rapport à ta relation à distance.

      Bonne journée,

      Guillaume

  • Marie-Laure

    Bonjour Guillaume,
    Merci pour ce très bel article plein de sincérité et de sagesse personnelle. Ce n’est pas facile de trouver sur internet des sites sérieux traitants du sujet alors merci encore !

    Pour ma part je suis en couple avec l’âme sœur que j’ai enfin trouvé. Etant en période d’évolution professionnelle après un chômage longue durée, j’ai un quotidien ultra solitaire n’ayant que peu d’amis à qui je puisse proposer « sur un coup de tête » de se voir ( pourtant dieu c’est si cela fait du bien ! )
    Lui de son coté travaille dans une entreprise bien installée qu’il ne voudra sans doute jamais quitter ( Pays Bas et moi en France) . Bref nos situations sont assez fixes et j’appréhende le moment où mon emploi du temps ne me permettra plus de le voir régulièrement ( en moyenne tt les 3 semaines) Cela peut paraître court 3 semaines, d’autres couples ont vécu pire, or dans un quotidien solitaire c’est très dur à gérer…
    Mais le plus difficile reste l’absence du contact physique: c’est tellement primordial pour moi que je me sens vidée d’énergie vitale pour avancer dans ma propre vie si je ne tiens pas sa main ou reste collée à sa jour. Je me sens presque enchaînée à ces sentiments ultra douloureux sans pouvoir m’en libérer. T’es t’il déjà arrivé de vivre la même situation ? Et comment y as tu remédié ?.

    J’aimerais ne pas devenir un poids émotionnel qu’il aurait à gérer en plus. Nous nous entendons tellement bien que nous communiquons par empathie aussi bien les très bonnes émotions que les très mauvaises…

    Merci d’avance de tes réponses, Bien à toi

    • Bonjour Marie-Laure et merci à toi pour ton commentaire !

      Je n’ai peut-être pas connu autant de douleur que toi à cause du manque, mais je me reconnais d’une certaine façon dans la solitude dont tu parles.
      Mais je vois cela avant tout comme une force plutôt qu’une faiblesse. Et pour cause, vivre une relation à distance me permet de créer quelque chose de fort avec celle que j’aime, mais aussi de me concentrer à 200% sur mes projets (dont Amour à Distance), de profiter de mes passions, de me développer personnellement et de découvrir de nouvelles choses.
      Bien entendu, je ne veux pas que cette situation dure pour toujours (c’est d’ailleurs bientôt la fin), mais quand je devrais passer à une relation plus classique, je serai content d’avoir pu profiter un maximum et sans me morfondre de mon temps tout seul.

      Après, il faudra trouver un nouvel équilibre, un nouveau compromis.

      Mais pour l’heure il est crucial d’accepter cette séparation géographique et de vivre sa vie de couple et sa vie personnelle à leur plein potentiel.
      Tu sais au fond de toi que tu ne peux pas continuer comme ça et l’abandon n’étant pas une option, la seule chose qui te reste à faire est de prendre sur toi, avant de trouver l’équilibre qui correspond à toi et à ton couple.

      • Marie-Laure

        Oui c’est très juste. J’essaye de me tourner vers des activités tel que Yoga ou méditation pour essayer de m’apaiser. Il faut avoir confiance dans l’avenir , ce qui reste le plus difficile à mon sens.

        Merci infiniment pour ta réponse Guillaume et je te souhaite une vie à deux lumineuse !

        • C’est super ça le yoga et la méditation ! J’ai commence récemment et je suis vraiment fan de la philosophie (acceptation, non-jugement, tolérance, etc.) qui peut d’ailleurs se transposer dans tout ce qu’on fait dans la vie…
          Merci à toi, très bonne continuation et n’hésite pas si tu as d’autres questions !

          • Marie-Laure

            Oui c’est un moyen pour aider à se débarrasser des émotions négatives et déja: de voir et partager du lien social pour se sortir de la solitude.
            Merci Infiniment Guillaume et bravo encore pour ces belles actions que tu mènes !

  • Mathéo

    Merci pour tout ces conseilles, non seulement elle me manque mais j’en perdait la raison je vais essayer tout ça, ça fait 1 moi que je ne l’ai pas vu et 2 mois qu’on est ensemble et chaque jour est de plus en plus difficile et je doit attendre 2 semaines…
    Effectivement il faut que je réduise les tu me manques toutes les cinq minutes, je sens qu’elle se sent envahi, je l’aime je pense à elle et je veut la rendre heureuse c’est tout, encore merci.

    • Merci pour ton message et bon courage à toi Mathéo ! Garde en confiance en toi et en ton couple. Dis-toi qu’absolument rien n’est impossible.
      Et si tu as besoin d’aide, n’hésite pas à demander, Amour à Distance est fait pour ça !

  • Laura

    Bonjour Guillaume,
    Je suis tellement contente d’avoir trouvé votre site!
    Je devrais être habituée à la distance avec mon homme: nous sommes ensemble depuis 5ans. Il est Neo Zelandais et rugbyman professionel. Nous nous sommes rencontrés en Espagne lorsqu’il faisait une saison dans le Pays Basque. Le coup de foudre!
    Au bout de 6mois, à la fin de son contrat il est reparti chez lui et je suis restée en France avec ma peine sans savoir si nous allions nous revoir un jour. Je lui manquais aussi énormément et 3mois après son départ il m’a proposé de venirble rejoindre…sans hésiter j’ai tout quitté à 23ans pour être avec lui au bout du monde! Au bout de 3ans là bas, il a eu une offre pour jouer en Angleterre et il a du partir un peu rapidement me laissant en Nouvelle Zélande. On était déjà à un stade plus mature dans la relation alors on a convenu que je le rejoindrais un mois plus tard! J’ai profité de mon dernier mois, il me manquait mais je me faisais une joie d’aller le rejoindre pour une nouvelle aventure!
    Arrive le temps des retouvailles de l’aventure et de la fin du contrat. sauf que cette fois on est restés dans ma famille quelques mois. Entre temps on lui a proposé un contrat d’un an en Andorre pour coacher l’équipe nationale. Il a du partir un mois avant mois et je l’ai rejoint pkus tard à cause de mes contraintes professionnelles. Là déjà je commençais à ne plus supporter la distance et le manque. Après l’avoir de nouveau rejoint, j’ai retrouvé du travail et je me suis adaptée au pays à la langue et au climat. Mais encore une fois je savais que ça serait temporaire et je me suis éloignée de lui inconsciemment parce qie je savais qu’en Juin on reprendrait encore tout à zero. On a même rompu quelques semaines récemment à cause de mon appréhension sur la distance et le faot de devoir refaire ma vie encore et encore… On s’est remis ensemble encore plus amoureux que jamais mais cela ne l’a pas empêché de devoir partir! Je n’ai jamais douté de son amour pour moi et je suis toujours aussi amoureuse de lui!
    Aujourdhui comme prévu, il vient de repartir en NZ me laissant moi seule en Andorre sans savoir quand est ce que je le reverrai… Je suis au plus bas et lui aussi parce que c’est aussi difficile pour lui de me laisser que pour moi de rester. C’est un peu malgré nous que nous en sommes là mais je ne peux plus me permettre de le suivre, il faut que je pense à moi…mais je suis perdue, je ne vois plus la fin de ce cycle, on parle de faire des enfants mais dans cette situation tous les ans ça ne sera jamais possible…je me demande s’il ne vaidraot mieux pas arrêter là ou continuer à espérer que la stabilité est au bout su chemin. Je suis perdue et je recherche des conseils!
    Je m’excuse pour la longueur de mon post!

    • Bonjour Laura !

      Je vous remercie pour votre commentaire et d’avoir partager votre histoire avec nous.
      En vous lisant, de nombreuses interrogations me sont venues à l’esprit quand aux point de vue de votre partenaire.
      Comment voit-il le futur ? Compte-t-il continuer pendant de nombreuses années comme cela ou souhaite-t-il se poser quelque part ? Avez-vous des projets en commun pour la suite ?
      Je comprends parfaitement votre frustration et il est plus que nécessaire de mettre à plat tout cela avec lui.
      Tenez moi au courant !
      Guillaume

      • Crapi Crapaud

        J’suis contente d’avoir trouvé ton site Guillaume !
        J’ai fais pas mal de forum pour m’aider à gérer ma relation avec mon mien et puis je tombe sur le tien qui est vraiment bien pour le moral!

        Mon histoire ? C’est banal, mais simple!

        On s’est rencontré en début d’ été dans la même ville par le pur des hasard, puis on commençe à vraiment beaucoup s’apprécier, puis de là les sentiments naissent.

        On s’est mis ensemble en Juillet, et en Septembre il m’annonça qu’il partait pour l’Argentine (avec une copine de primaire à lui) en Novembre pour bosser pendant 6 mois, en larmes…

        Je lui ai dit de nature positive que c’était que six mois, certes la moitié d’une année mais juste six mois.. Que c’est une occasion en or pour lui, je lui ai aussi rajouter
         »qui doit se retrouver, se retrouvera » .. Ca paraît bête quand on est complètement dingue de notre moitié..mais tellement réaliste.
        J’avais jamais vécu une relation à distance donc je me suis dit que c’était pas grand chose à surmonter.

        Quand début Novembre arrive.. Les jours avant le départ arrivèrent à grand pas, les sentiments étaient de plus en plus fort, le stress monta.. J’avais compris que c’était bientôt le jour J… Puis le Jour J commença.. nuit blanche pratiquement, on se rassurer comme on pouvait, on essayer de gérer un max nos émotions et ce stress qui nous envahissait à l’idée de se perdre en route.. Puis tôt le matin avant d’aller travailler, je l’ai accompagné à la gare avec ses proches..
        C’est là que j’ai compris que ça va être très très long sans lui! Que lui va voyager et moi je serais dans ma routine, maison boulot dodo..
        La base d’une relation c’est la confiance! mais quand il m’a annoncé qu’il partait pas seul. ouais j’ai eu peur, mais c’est normal!! les proches qui se sont mis en travers pour nous mettre le doute une fois son départ, que la plupart des gens pense que ça tiendra pas.. Obligatoirement le doute et la peur se s’ont installé et on été seul à gérer ça !
        Puis au fil des jours, des semaines, on a formé quelque chose de solide dans notre couple alors que 11 000 Km nous sépare. 5 mois de relation et qui aurait cru qu’on aurait pù défier la distance ? Personne. Mais nous on a pû constater que rien ne pouvait nous échapper. On s’est rassuré, il a fallu du temps pour que la confiance à distance soit là, puis à l’heure d’aujourd’hui plus le moindre doute ! Le manque n’est pas par vague mais il est constant c’est inévitable.

        La base dans une relation à distance ? La communication.. Moi qui suit pas trop i-tech.. J’avoues que Facebook pour les messages..appels..et vidéos est vraiment pratique! On ne communique via que par ce site!
        Les appels entre la France et l’Argentine (vice versa) sont très chers donc on évite ce système là (hors forfait la 1ere fois pour 30min.. j’ai casqué!) sauf qu’en cas d’urgence pour ne pas m’inquiéter si y a pas de réseau ou si j’ai pas de nouvelles de lui pendant 48H…

        Avec son décalage horaire de ( – 4H) c’est pas trop simple parfois pour s’appeller la journée, moi j’serais en coupure et lui bossera.. mais le soir à ma débauche de 23H c’est faisable!

        On s’appelle tous les soirs à peut près 15 – 20 min presque sans fautes! Un ptit message tous les jours par ci par là.. on va se raconter nos journées de boulot. nos journées.. avec qui.. pourquoi.. comment.. où.. notre petite vie quoi!

        Puis une ou deux fois par mois on va s’écrire un joli paragraphe pour montrer qu’on est autant fous l’un de l’autre.. et que l’on va s’attendre ( c’est très important de se dire ça ! ) on gère nos morals à distance très bien même si on va pleurer 1 fois tous les 10 jours au téléphone car on se manque terriblement.
        On s’envoit toute les semaines des photos de nous ou des paysages de chez lui!
        Je vis son aventure avec lui mais de loin.
        Il rentre dans le printemps, je n’sais pas quand, et je lui ai bien fait comprendre que je ne veux pas savoir, Preuve que je l’attendrais même si il doit rallonger son voyage; et que je veux cette surprise du retour!

        J’ai à peu près fait le tour de ma relation je pense.
        Voilà, je m’appelle Sandra, Ca fait cinq mois que je suis folle de mon mien, et cette relation à distance nous a énormément rapprocher entre lui et moi, l’amour la complicité la confiance et la forçe sont bien présent, C’est ça qui fait notre relation aussi spéciale.

        Si vous avez des conseils à me donner si j’ai sauter une chapitre, j’suis preneuse ! ^^

        • Salut Crapi Crapaud !

          Je suis ravi de te lire et d’apprendre que tu apprécies Amouradistance.fr 🙂
          Et puis je te remercie pour ce témoignage très détaillé, enrichissant et qui fait plaisir à lire !

          Effectivement, le printemps arrive et vous être dans la dernière ligne droite. Avez-vous déjà pensé à la suite ? Vivrez-vous dans la même ville ? Envisagez-vous déjà d’emménager ensemble ? Félicitations à vous en tout cas 🙂

          Vous avez l’air de très bien vous débrouillez jusque-là, alors n’hésite pas à me dire s’il y a un domaine particulier où tu souhaiterais des conseils ou où vous avez eu des blocages.

          Guillaume

          • Crapi Crapaud

            On gère vraiment bien la situation pour le moment oui!
            J’suis vraiment contente qu’on vive une situation comme beaucoup de couples le font, ça enrichie vraiment bien la distance.
            Hmm pour la suite?. Beh écoute pour moi c’est prévu que je trouve un nouveau travail sur Bordeaux, et qu’il me rejoigne à son retour, mais tout d’abord j’aurais vraiment aimé qu’il finisse de passer son permis avant de me rejoindre si j’y suis déjà installée.
            Après on verra par la suite comment ça se passe, on a pas encore vraiment parlé de s’installer ensemble, mais si ça marche comme ça encore à son retour oui on en parlera, pour le moment on va pas trop brûler les étapes. 🙂
            Oui j’ai un petit conseil à vrai dire..
            Parfois je sais pas trop quoi lui dire, il va me raconter sa journée, de ce qu’il a fait, entendu, vu, parler..
            Le soucis c’est que pour lui c’est l’aventure, moi c’est la Routine. Maison , boulot, dodo… J’vais lui raconter mes journées catastrophiques au travail, jvais lui raconter quesque j’ai fait ou avec qui j’étais.. mais après j’ai un blocage, c’est pas super quand y a des blancs au téléphone pendant 10sec.. Si tu as un conseil pour ça, ou même si c’est normal ?
            Byye.

          • Effectivement, ça paraît assez normal dans un sens, même si je peux te recommander cet article (http://amouradistance.fr/relation/comment-toujours-avoir-quelque-chose-dire-distance/) si tu veux éviter les blancs dans la conversation.

            Mis à part cela, je pense que le mieux serait soit que vous partagiez plus d’activités, de découvertes, ou de hobbies deux à distance, soit que tu lui parles davantage de toi, de tes projets, de tes passions, de tes centres d’intérêts, de tes connaissances, etc., afin de ne pas être limitée par l’aléa de tes journées.

            Même si vos conversations sont assez courtes et tournent autour de votre quotidien, il n’est pas exclu de parfois rallonger la durée ou aborder d’autres sujets, pour rendre le tout plus intéressant.

            En espérant que ça t’aidera 🙂

          • Crapi Crapaud

            Merci beaucoup! Entre le décalage horaire de 4h et mon boulot dans la restauration, j’ai pas trop de temps libre à m’accorder pour une activité à côté la journée. Et de son côté le réseau est assez catastrophique si il se connecte pas dans un bar ou autre.. il est tout le temps au fin fond des montagnes alors pouvoir rallonger nos appels c’est compliqué.. mais merci quand même ! On va bosser çà ! 🙂

          • Effectivement, ton agenda à l’air d’être déjà bien rempli ! Si vous n’avez pas forcément assez de temps à cause du décalage ou de la connexion, tu peux toujours lui envoyer un mail où tu t’exprimes plus longuement, en attendant d’avoir plus de temps.
            Merci à toi et bonne continuation 🙂