Conseils pour une Relation à Distance Réussie

4 Choses que J’aurais Aimé Savoir Avant d’Entamer ma Relation à Distance

Je suppose que si vous êtes ici c’est que vous envisagez de commencer une relation à distance, ou bien que vous venez juste d’en débuter une.

Et tout naturellement vous doutez.

Vous savez tout ce que l’ont dit sur l’amour à distance et de ce fait vous avez besoin de plus d’informations sur ce qu’est RÉELLEMENT une relation à distance, au lieu de découvrir ces choses par vous-même, souvent de façon assez violente.

Et bien, Félicitations pour avoir pris la décision de lire cet article !

Beaucoup trop de personnes se lancent dans des relations à distance de manière inconsciente et sans trop y réfléchir. Mais vous êtes différent(e).

Alors que devriez-vous savoir sur ces relations ? J’ai listé ici les 4 choses que j’aurais VRAIMENT aimé savoir avant de commencer ma relation à distance.

1. Personne ne vous prendra au sérieux

Clairement une des choses les plus agaçantes.

À moins d’avoir été en relation à distance pour plus d’un an et d’avoir de vrais projets, personne ne prendra votre relation au sérieux.

Même s’ils expriment de la compassion pour votre vie sentimentale, au même moment ils se disent dans leur tête « Je ne leur donne pas 3 mois ».

Que ça soit des inconnus, des collègues, des amis, la famille, 95% d’entre eux ne pensent pas qu’une relation à distance puisse mener à quoi que ce soit. Alors un conseil : ignorez ces gens. Tout simplement.

Cette relation est VOTRE relation.

Juste parce qu’ils ont eu de mauvaises expériences à distance (voire souvent aucune), ne signifie en rien que vous devez donner de l’importance à ce qu’ils vous racontent.

Pour être honnête avec vous, pendant la première année de ma relation je dissimulais tant bien que mal le fait même que j’entretenais une relation à distance.

Non pas par honte, mais seulement car je n’ai pas besoin de la validation d’autrui.

Et même si 5% des gens comprenaient ma situation, cela ne valait pas le coup de débattre avec les autres 95% et leur vision biaisée. Ceci n’est cependant que mon opinion.

2. Vous allez passer beaucoup de temps séparés l’un de l’autre

Évidemment.

Être dans une relation à distance signifie que vous allez être séparés pendant un bon bout de temps. Mais réalisez-vous bien ce que cela veut dire ?

Vous allez manger seul(e), regarder vos films préférés seul(e) et faire tout ce que les couples font ensemble seul(e) devant votre ordinateur.

Une autre conséquence est que votre partenaire va forcément socialiser là où il/elle se trouve et rencontrer de nombreuses autres personnes, parfois même du sexe opposé.

Alors, bien sûr cela ne vous empêche pas de passer du temps ensemble, notamment sur Skype, mais quand votre partenaire sort en boîte, va à un concert, va voir un film, c’est très probablement sans vous et avec d’autres personnes.

Si vous avez tendance à être jaloux/se, il se peut que cela soit problématique.

Vous aimeriez y être, mais vous ne pouvez pas. Cela peut créer des tensions voire une forme de paranoïa (« T’étais où ? », « Pourquoi t’as pas répondu à mon message ? »).

Mais au fond vous devez accepter que votre partenaire s’amuse ou fasse des choses avec d’autres personnes, même si vous n’êtes pas avec lui/elle.

Sinon cette relation va vite devenir invivable pour chacun d’entre vous.

Alors, faites-en de même : relaxez-vous, sortez, lisez un livre, regardez ce film que vous vouliez voir, voyagez, éclatez-vous…

N’attendez pas d’être à nouveau avec votre chéri(e) pour vivre.

Amour a Distance ou vivre séparé de l'être cher

3. L’aspect physique vous manquera plus que vous ne le pensez

Sérieusement, qui n’aime pas les câlins ?

P-E-R-S-O-N-N-E.

Malheureusement, laissez-moi vous dire que vous allez les manquer ces câlins.

Vous qui étiez si proches auparavant, vous voilà condamnés à utiliser des textos, quelques applications et beaucoup de Skype pour exprimer toute l’affection que vous avez pour votre moitié. C’est un énorme bond en arrière.

Beaucoup d’outils de communication auparavant acquis sont désormais hors de portée, comme le toucher ou le fait de deviner son humeur par son langage corporel.

Tout passe maintenant par la communication verbale.

D’où la nécessité de contrebalancer l’absence physique par une communication exacerbée.

Pas besoin d’en faire des tonnes non plus et de raconter des choses que vous jugez inintéressantes.

Gardez en tête que pour réussir cette relation à distance il faudra davantage ouvrir votre cœur et libérez vos émotions pour démontrer votre affection non plus pas des gestes, mais par des mots.

Partagez vos peurs, vos doutes, vos expériences, vos surprises, vos coups de gueule, bref les choses qui vous tiennent à cœur.

Vous vous surprendrez à réaliser que votre couple en ressort plus fort et plus uni.

4. Vous devrez (beaucoup) planifier

Avant même d’imaginer être en relation à distance, ayez une conversation sérieuse avec votre moitié.

Mettez en place des objectifs clairs et précis et discutez ensemble de la durée de cette relation :

  1. Combien de temps est-ce que ça va durer ?
  2. Quelles sont vos attentes ?
  3. Qui va visiter l’autre, où et quand ?
  4. Et plus encore…

Il est impensable de rester dans une relation à distance pour toujours, alors fixez des objectifs à la fois à court-terme et à long-terme afin de constamment aller de l’avant.

Une relation à distance nécessite beaucoup d’efforts, d’énergie et de planification.

Si vous n’êtes pas le genre de personne capable de s’en tenir à un plan ou un calendrier, une relation à distance risque d’être d’autant plus un défi pour vous.

Un amour à distance sans objectif sur lequel travailler ensemble (vacances, retrouvailles, s’installer ensemble…) créera sa propre date d’expiration, nourrie de lassitude, de démotivation et de résignation.

Un objectif commun vous donne une raison de vous battre au quotidien pour que ça marche.

Si vous ne faîtes rien alors votre relation à distance ne restera qu’une succession de promesses brisées.

Bien entendu si vous ne pouvez pas prévoir vos retrouvailles permanentes à ce jour, planifiez au moins les 2 prochaines visites.

Au moment de se dire au revoir, le fait même de savoir que l’on se reverra permet de relativiser.

texto amoureux

Conclusion : La confiance est un trésor

Cela demande beaucoup de confiance réciproque que de faire marcher une relation « normale », mais ici nous parlons d’une relation qui peut dépasser les frontières d’une ville, d’un pays voire d’un continent.

Cela requiert une quantité faramineuse de fidélité en quelqu’un qu’on ne peut voir que rarement.

Heureusement, avoir confiance en quelqu’un ça s’apprend à force de partage et de communication.

Alors, ne sous-estimez pas ce point et ne prenez jamais rien pour acquis dans votre couple.

Trop de couples s’estiment intouchables et délaissent ce point crucial.

– Guillaume

  • Sheyrin Yu

    Bonjour, je vis actuellement une relation à longue distance, il a dû prendre beaucoup de temps (plusieurs mois) en insistant pour que je l’accepte, parceque de base je ne voulais VRAIMENT plus m’engager dans une situation au vu de ma relation précédente. Il a réussit à me convaincre, jusqua que je lui assure que tout irais bien mais j’ai de nouveaux quelques doutes..
    Même s’il fait tout pour que ça marche, c’est à dire me voir le plus souvent possible (toutes les deux semaines plus ou moins), de faire des petites attentions, c’est juste adorable, il m’aime vraiment follement et j’en ai aucun doute grâce à toute ces preuves. Puis à chacune de nos retrouvailles il me désire énormément, comme je pense qu’après tout ce qu’il a fait, il mérite tout mon amour, je cède à ses caprices. Sans cela j’ai l’impression qu’il ny aufait plus rien. Cependant quand j’y pense, je ne ressens pas vraiment le besoin de tout ça, de son meme desir, j’ai juste besoin de tendresses quelques fois ét rien de plus. J’ai toujours eu du mal à cerner mes sentiments, et j’ai peur de m’y forcer, parceque c’est quelqu’un de tellement bien que je ne veux pas blesser, et que c’est difficile d’expliquer ce que je ressens sans qu’il ne se vexe. J’ai l’impression de reproduire exactement la même situation que mon ex …même si celui ci fait tout pour combler les retrouvailles aussi souvent que possible, est-ce normal que d’un côté de ma tete je n’arrive pas à croire au relation à distance et de l’autre j’ai envie se perseverer tout de même pour lui ?

    • Bonjour, la question est celle des sentiments et pour cela c’est avant tout à vous de voir ce que vous voulez. Aviez-vous des sentiments à la base ? Il se peut qu’il ne s’agisse que de quelque chose de temporaire. On ne peut pas toujours aimer à 100% quelqu’un. Des fois c’est 150% et des fois c’est 70%.

  • Chupee

    Bonjour,
    Merci pour votre article, qui formule des idées que j’avais déjà en tête (quand on commence une relation à distance, à plus de 35 ans, on sait à quoi on s’expose…), mais les développe de manière finalement assez rassurante.
    Il me semble que mon copain et moi avons trouvé un rythme qui nous convient, nous nous voyons le plus souvent possible, chacun fait l’effort d’aller retrouver l’autre, chacun son tour, et nous profitons des moments passés ensemble à 200%. C’est peut-être là l’avantage des relations à distance: l’intensité des instants passés à deux.
    Le problème concerne l’avenir à plus long terme: notre relation est assez récente (5 mois) mais nous n’avons aucune perspective de rapprochement. C’est impossible de l’envisager pour l’instant, nous sommes tous deux coincés dans nos régions respectives. Les projets à long terme sont impossibles. Au début, cela ne me pesait pas trop, mais j’avoue qu’aujourd’hui, j’ai du mal à ne pas pouvoir me projeter avec lui au-delà de 3 mois.
    Par ailleurs, si la confiance est bien là entre nous (et heureusement, sinon ce serait invivable!), je souffre en revanche qu’il n’exprime pas assez ses sentiments pour moi. C’est comme s’il ne voulait pas trop s’investir parce qu’il ne croit pas en la durée de la relation, ou comme s’il avait peur de se dévoiler et de se mettre en position de faiblesse… Je ne sais pas. Je lui en ai déjà parlé, et il m’a dit qu’il avait du mal à dire ses émotions. Il m’a fait comprendre qu’il tenait à moi. Mais ça ne me suffit pas! Et il me semble pour qu’une telle relation à distance fonctionne, il faut être sûr de l’attachement de l’autre et de sa volonté de faire durer l’histoire… Il est beaucoup plus jeune que moi, c’est peut-être aussi pour cela?
    Si vous pouviez me donner votre avis et vos conseils, j’en serais heureuse. Merci!

    • Bonjour Chupee,

      Peut-être qu’aujourd’hui les projets semblent impossibles, mais il doit bien avoir une date future où vous sortirez l’un ou l’autre de ces blocages. Le tout est d’identifier le moment où
      vous ne serez plus coincés. Ça serait dans 1 an ? 2 ans ? Plus ?

      Comme vous le dites, votre relation est encore assez récente et cela peut en partie expliquer le fait qu’il n’exprime encore pas trop ses émotions. Après, je comprends votre frustration par rapport à cela. La méthode la plus directe serait de lui demander d’exprimer plus souvent ce qu’il ressent à votre égard, mais il se peut qu’il ne soit pas réceptif. Dans ce cas, il faut songer à se mettre à sa place et à voir si finalement il n’exprime pas déjà ses sentiments pour vous, mais d’une autre manière (dévouement, écoute, cadeaux, etc.).
      Trouver le bon équilibre émotionnel peut prendre du temps, c’est pourquoi en parler ensemble peut accélérer les choses.

      • Chupee

        Merci Guillaume pour votre réponse aussi rapide que rassurante… 🙂
        Vous avez raison: la communication est essentielle et aborder le sujet des sentiments, même s’il est sensible, est incontournable.
        En fait, je crois que j’ai peur de me heurter à une réaction qui ne me plaira pas, voire me blessera. J’en ai déjà fait l’expérience lorsque je lui ai dit que je tenais à lui et que je voulais savoir ce qu’il ressentait, il m’a répondu: « Oui, je tiens à toi… Mais disons que je ne suis pas dépendant. »
        La deuxième partie était de trop à mes yeux…
        Pourquoi cette précision? Me signifier qu’il ne m’aime pas vraiment? Qu’il refuse de s’attacher? ou qu’il a peur de souffrir?
        Ou simplement une grande pudeur, le refus de s’engager émotionnellement, de se dévoiler et de se sentir vulnérable?
        Autant de questions auxquelles j’ai aujourd’hui besoin d’avoir les réponses…
        Merci encore pour ce site qui est un véritable soutien dans la difficile relation à distance semée de malentendus…
        A bientôt!

        • A mon sens, d’après ce que je lis, il s’agit principalement d’une manière d’exprimer ses sentiments qui est différente de la vôtre, plus pudique probablement. Cela ne veut pas du tout dire qu’il ne ressent rien. Cela signifie juste qu’il faut chercher les preuves d’amour ailleurs.

          Après, dans un couple tout est « négociable », c’est la magie du compromis haha :).
          Ainsi, même si ça ne lui correspond pas d’exprimer ouvertement ses émotions, vous pourriez lui demander de tenter par exemple de verbaliser ses sentiments au moins une fois par semaine.

          Car il doit aussi comprendre ce dont vous avez besoin. Vous ne pouvez pas être la seule à vous adapter.

          • Chupee

            Je viens juste vous annoncer que la belle histoire en laquelle je voulais croire – mais apparemment j’étais la seule… – est terminée, de manière aussi brutale qu’incompréhensible. Depuis ce lundi.

            Après un weekend idyllique, marqué par une grande complicité, des rires, de l’émotion, des confidences, de la passion et toujours beaucoup de tendresse, mon copain m’a annoncé sur le quai de la gare qu’il valait sans doute mieux arrêter là. Il reste sur ses positions: il ne croit pas en un avenir possible de notre relation, à cause d’une distance qui va encore s’accroître parce qu’il va déménager et qu’il faudra presque une journée de trajet pour se rejoindre. Et aussi parce que nos emplois du temps respectifs font que nous ne pourrons pas nous voir pendant au moins les 5 semaines à venir.

            J’avais pourtant énoncé mes arguments, sur la volonté, le fait que notre relation valait la peine qu’on fasse des efforts, etc. Mais il n’a jamais été convaincu. Comme je le sentais réticent depuis qq temps, je lui avais dit que je ne voulais pas venir le w-e si c’était pour nous dire adieu. Il m’avait dit alors que lui aussi voulait que ça continue, qu’on profite de la belle histoire qui s’est nouée entre nous.

            On a vécu ce w-e pleinement, en abordant de temps en temps le sujet, de manière dédramatisée, en évoquant nos craintes, à cœur ouvert, et en essayant de nous rassurer. Nous avons été tellement proches durant ces 3 jours que je pensais l’avoir convaincu! En tout cas il était impensable pour moi que ça s’arrête alors que nous étions aussi bien!!

            Et voilà, comme abattue en plein vol, je l’entends m’annoncer que, décidément, il pense que c’est mieux qu’on arrête avant que ça devienne trop dur… J’ai même cru à une blague tellement c’était incroyable.

            Nous avons beaucoup pleuré. J’ai alors pensé pouvoir le faire changer d’avis, se rendre compte à quel point c’était ridicule de se quitter alors qu’on s’apporte mutuellement autant de bien-être, mais j’ai réalisé que lui était déjà dans la phase de deuil de notre relation. Il avait un temps d’avance. Depuis le début. Mais il m’a laissée venir quand même pour vivre un dernier w-e tout en intensité et en fusion. Sans me faire comprendre que c’était le dernier! Quel cynisme et quel égoïsme!

            Mais ça je ne le comprends que maintenant. Sur le coup, j’ai encaissé et je n’ai pu que pleurer et essayer d’argumenter encore, avec l’espoir, qui devenait chaque seconde plus infime, de l’amadouer. J’ai été bien pathétique, je m’en rends compte… J’aurais dû m’insurger, m’indigner, lui reprocher de m’avoir manipulée, d’avoir joué à l’homme amoureux tout au long du w-e (on fêtait nos 5 mois!!) pour me poignarder dans le dos avant de me pousser dans le train!

            Décidément, je n’arrive toujours pas à comprendre cette attitude… Soit on n’est pas amoureux, et on ne fait pas durer une relation à distance, on ne fait pas les efforts et les trajets pendant si longtemps, soit on éprouve des sentiments et on n’agit pas en traître!

            Je suis désolée de m’épancher autant sur ce blog, mais comme je vous avais justement demandé conseil (je sentais bien que qqch clochait…) je voulais vous tenir au courant de cette triste fin… Merci encore d’avoir répondu à mes interrogations.

            Il me reste à tourner la page. La colère succédant peu à peu à la peine, la transition va être moins douloureuse, mais il me faudra tout de même un certain temps…

            A bientôt et bonne continuation à vous!

          • Je suis vraiment navré d’apprendre cette nouvelle. J’espère que vous saurez aller de l’avant et tourner la page. Si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas !
            Courage à vous.

  • Kirikette

    Je viens à peine de commencer une relation à distance, ce n’était pas calculé, pas forcément voulu (car la distance n’est jamais une donnée des plus favorables en amour) mais voilà quand l’amour frappe à la porte, que faire à part lui ouvrir?

    Je suis assez d’accord avec le point 1/ à savoir « Personne ne va vous prendre au sérieux ». C’est d’ailleurs pour ça que peu de gens (voire personne) sont au courant de ma situation. Comme dit dans l’article, ce n’est pas que j’ai honte, mais les gens ont tendance à juger. Je n’ai pas envie de voir dans leurs yeux ce jugement (par ex: « La pauvre, ça ne dure jamais ce genre de relations »). Lire ce genre de message c’est comme condamner avant même que les choses se soient déroulées! Et je me demande qui sont-ils pour se permettre d’émettre/prédire/spéculer sur un avenir qui ne les concerne pas? Dieu? Irma et sa boule de cristal? Un bookmaker? Un trader londonien?

    Ceci étant, c’est assez dur de dissimuler mon bonheur OR je sais que mon entourage note un changement chez moi…

    • Je vous avouerai que depuis la publication de cette article il y a un an, ma position sur cette question n’a quasiment pas changé : je ne parle pas de ma relation à distance hormis aux personnes qui me sont proches ET de confiance.
      Alors bien sûr, l’Amour fait tout de même pousser des ailes et des personnes se posent des questions, mais la phrase « Pour vivre heureux, vivons cachés » n’a jamais eu autant de sens pour moi.
      Je n’ai pas envie que ma vie de couple alimentent les rumeurs, les paris, les ragots et les conversations de comptoir. Alors faisons simples : on s’ignore ou on passe à autre chose mais on se laisse vivre notre vie comme bon nous semble.

      • Kirikette

        On est tous d’accord sur ce point je pense. En tout cas, je suis contente d’avoir trouvé ce site, c’est comme une bulle, un cocon où je pourrai trouver conseils et partages auprès de personnes dans la même situation que moi.

        Merci!

        • Le plaisir est partagé Kirikette ! Amouradistance.fr a été fondé dans ce but et le meilleur reste encore à venir.

          En espérant que le site pourra vous aider autant que possible ! Merci à vous.