Conseils pour une Relation à Distance Réussie

Psychologie : Ce que la Science Prouve sur l’Amour à Distance

L’amour à distance intrigue la société. Est-il vraiment possible ou brise -t-il le couple ?

Celui-ci n’a à priori rien de « normal ».

Pouvoir être en relation amoureuse avec quelqu’un qui se situe à plusieurs dizaines, centaines voire milliers de kilomètres, n’apparaît pas aujourd’hui comme étant une évidence.

Pour autant, à la réalité est tout autre. Peu importe ce que l’on dit, les relations à distance sont possibles et nombreux sont les témoignages allant de plus en plus dans ce sens.

Mais comment est-ce possible ?

C’est la question à laquelle souhaitent répondre plusieurs recherches scientifiques à ce sujet, afin d’établir en quoi diffère ses relations des relations dîtes « classiques ».

Voici donc pour vous un résumé des trouvailles scientifiques sur le sujet de la relation distance et de sa psychologie !

1. Les relations à distance sont meilleures que les relations traditionnelles

Tout d’abord, il semblerait que les relations distancent soient autant, voire plus satisfaisantes et saines que les relations courte distance.

Selon Emma Dargie, doctorante en psychologie à l’université du Queen’s, il n’y aurait pas de différence significative dans la qualité du couple en fonction de la distance.

À vrai dire, elle et son équipe ont trouvé que plus la distance est grande entre les deux partenaires, plus les niveaux de satisfaction, d’intimité et de communication sont élevés.

Selon Karen Blair, psychologue et auteur assistante sur ce projet, la distance change la façon d’interagir et force le couple à travailler sur des aspects que les relations classiques prennent trop souvent pour acquis, en encourageant le partage.

2. Les relations à distance sont plus saines

Selon une étude de l’Université Northwestern auprès de 150 couples mariés, il semblerait même que les partenaires à distance aient une bien meilleure santé globale que ceux qui se voient tous les jours : moins de fatigue, d’anxiété et de dépression ainsi qu’un meilleur régime alimentaire et plus de sport.

On explique cela par le fait que la distance autorise plus d’indépendance dans le quotidien et donc permet d’organiser ces activités sportives, socialiser ou encore dormir à son propre gré.

3. La distance n’est pas l’obstacle le plus dur

Selon Emma Dargie, le véritable obstacle de ce type de relation n’est pas la distance en elle-même.

L’ennemi numéro un se situe dans l’écart entre les attentes et la réalité des partenaires. En d’autres mots, l’idéalisation est la source de la majorité des maux.

Cette tendance à percevoir trop positivement les choses et son/sa partenaire est bien plus marquée dans les relations distance que dans les couples géographiquement proches.

Il en résulte que les couples longue distance sont plus heureux, mais cela n’est pas sans risque pour la suite.

4. Les relations à distance sont plus profondes et intimes

Une autre étude réalisée en 2013 par Crystal Jiang (Université de Hong Kong) et Jeffrey Hancock (Université de Cornell) et menée auprès de 63 couples (dont la moitié en relation à distance) pointe du doigt des faits intéressants.

Bien que les relations à distance n’interagissent pas aussi fréquemment qu’une relation classique durant la journée, les interactions sont d’autant plus longues et intimes.

Pour calculer cela, les chercheurs ont demandé aux couples de mesurer leurs interactions quotidiennes, les moyens utilisés (téléphone, chat vidéo, etc.) ainsi que de noter le degré de partage et d’intimité ressenti.

Selon Crystal Jiang, les couples à distance feraient plus d’efforts que les autres pour communiquer leur affection et leur intimité afin de compenser la frustration et le sentiment d’insécurité.

Ainsi, on évite les sujets sensibles, on partage davantage nos sentiments et l’on se focalise sur les objectifs communs.

psychologie amour a distance

5. Les couples sont plus heureux quand ils savent que la distance est temporaire

Selon Karen Blair, un facteur clé de la réussite d’une relation à distance et à la certitude que les deux partenaires vont bien finir ensemble.

Elle explique que si on est absolument sûr que l’on va emménager ensemble alors cette confiance peut faire durer la distance pendant plusieurs années.

D’ailleurs, une étude complémentaire et sortie en 2007 par Katheryn Maguire, révèle que les couples certains de se réunir sont plus satisfaits et moins stressés que les autres.

6. La rencontre est une priorité pour faire réussir sa relation à distance

En 2002, une étude d’Aylor et Dainton aborde le sujet de la communication des relations distance. Elle établit que les couples à distance qui ne se sont pas connus dans la vie réelle ont bien plus de problèmes vis-à-vis de la jalousie.

L’étude prouve également que les retrouvailles sont cruciales pour ce qui est de la satisfaction, de l’engagement réciproque et de la confiance des partenaires.

S’agissant d’une étude antérieure à l’arrivée de Skype en 2003, on peut aller plus loin et supposer que les logiciels de vidéo chat sont indispensables pour réduire la jalousie et le manque de confiance dans le couple.

7. En finir avec la distance peut s’avérer fatale

En 2006, une recherche de l’Université d’Ohio révèle qu’un tiers des relations à distance qui se réunit dans une même ville rompt dans les trois mois.

En se basant sur les réponses des participants, les chercheurs ont découvert que les partenaires étaient bien plus heureux de passer du temps ensemble et de pouvoir se réunir à tout moment.

Pour autant de nombreux individus ont fait connaître leur mécontentement par rapport à leur nouveau manque d’autonomie, de liberté et de vie privée.

Beaucoup d’entre eux notent également la recrudescence des disputes après la réunion et une plus grande difficulté à les résoudre.

En d’autres termes, la réunion du couple permet une découverte soudaine à la fois positive et négative de l’autre, en marquant forcément la comparaison avec l’histoire à distance.

[divider style="double-line"]

On retiendra principalement de tout cela qu’une relation à distance n’est psychologiquement pas aussi dure à vivre que ce que l’on pourrait penser.

Cependant, il est primordial de résoudre au plus tôt un possible phénomène d’idéalisation. Pour ce faire, je vous invite à laisser votre adresse email dans le formulaire en bas ou droite afin de recevoir votre guide exclusif à ce sujet !

– Guillaume