Comment Réussir une Relation de Couple Binational et International ?

Être en couple avec quelqu’un d’une autre culture peut être une aventure extraordinaire : on s’ouvre et découvre une nouvelle manière de penser et de vivre.

Cependant, ce lot de nouveautés amène son lot de problèmes et il peut être laborieux de faire en sorte de trouver le bon équilibre quand vous n’avez pas la même culture.

Même si ces problèmes ne sont pas spécifiques aux relations de couple international et binational (les couples mixtes par exemple doivent également affronter ces questions), c’est dans ce contexte que nous allons voir comment réussir votre relation amoureuse si vous êtes en couple avec un étranger ou une étrangère.

1. La barrière de la langue

Cela peut paraître évident, mais une relation amoureuse demande de pouvoir comprendre précisément l’autre afin de bien communiquer ensemble.

Or, dans la situation où il existerait une barrière linguistique, le couple aurait alors à affronter bien plus de stress, de malentendus et potentiellement de disputes que les autres.

C’est d’autant plus frustrant pour la personne qui ne parle pas dans sa langue natale. Comment s’exprimer afin d’être compris ? Comment exprimer ce qu’on ressent vraiment ?

Par conséquent vous avez besoin l’un et l’autre d’apprendre au plus vite la langue de l’autre afin de pouvoir aborder des sujets plus profonds : le futur, le mariage, le visa, la nationalité, etc.

La bonne nouvelle c’est que cet apprentissage peut se dérouler à deux et vous pouvez vraiment en faire une activité amusante et gratifiante.

2. Les différences culturelles

Il faut tenir compte du fait que différentes cultures ont différents styles de communication et différentes normes.

On peut utiliser les mêmes mots pour transmettre un message qui est drastiquement différent de ce que l’autre entend.

Parfois il peut s’agir d’actes de communication non verbale qui sont interprétées différemment d’une culture à l’autre. Un geste anodin pour vous peut devenir déplacé pour votre partenaire.

Il en va de même pour les normes sociales et les attentes qui peuvent varier d’un pays à l’autre.

Dans certains pays, la femme est destinée à rester à la maison et à s’occuper du foyer et des enfants.

Dans d’autres, le mariage est quelque chose d’extrêmement important, voire de sacré. On n’a pas le droit à l’erreur.

Et ce ne sont que quelques exemples, mais les attentes peuvent grandement changer également pour ce qui est d’avoir des enfants, de l’éducation, de la place de la famille, des valeurs individuelles, etc.

Un quiproquo sur un de ces sujets peut avoir des répercussions énormes.

3. Le budget

Une relation à distance ça coûte cher. Une relation à distance internationale, c’est-à-dire avec quelqu’un qui habite un autre pays, voire un autre continent, c’est encore autre chose.

Alors peut-être que vous avez trouvé l’homme ou la femme de votre vie et que vous seriez prêts à tout.

Mais concrètement quand et où allez-vous vous revoir ?

Combien ça va coûter ? Avez-vous assez de jours de congés ? Quel est votre budget ? Qui d’entre vous peut abandonner son job pour rejoindre l’autre ? Comment celui qui déménagerait pourrait trouver un nouveau travail sur place ?

Le sujet de l’argent n’a rien de romantique, mais il ne faut absolument pas l’éviter car il est synonyme de sécurité pour votre couple binational.

N’hésitez pas à vous soutenir financièrement autant que vous le faites émotionnellement. Et dans tous les cas, parlez-en ensemble dès que possible.

4. La relation à distance internationale

On va pas se mentir, une relation de couple binational commence fréquemment avec une relation à distance internationale.

Cela peut impliquer différents fuseaux horaires, mais en général cela signifie surtout que vous ne partagerez pas votre quotidien ensemble, ce qui peut nuire à votre intimité et à votre communication.

Typiquement sur l’aspect physique d’une relation, il peut être extrêmement dur de tenir sur la distance.

Est-ce que cela veut dire que votre partenaire vous trompe ? Loin de là. Du moins, si vous restez à l’écoute de ses désirs, malgré la distance.

Avec de la patience vous pouvez réussir, comme je l’ai fait, à trouver une manière de finalement vous retrouver ensemble pour de bon et ne plus jamais vous quitter.

Heureusement nous vivons à l’ère d’Internet, des e-mails et de Skype.

C’est certain que vous n’allez pas sortir ensemble le samedi soir, mais vous pouvez vous organiser un rendez-vous à distance qui soit tout aussi plaisant.

Cela demande de la créativité, mais ce n’est pas du tout impossible.

5. Les préférences

Qu’est-ce qu’on fait si au final on n’aime pas plus que ça la culture de l’autre ?

Le choc culturel est une chose, mais vivre le reste de sa vie dans une culture qui n’est pas la nôtre, c’est un défi.

En vous rendant dans son pays, vous vous rendez forcément compte des différences qu’il y a avec le votre et en particulier de certains points qui sont plus durs à comprendre et à accepter : normes, valeurs, coutumes, mode de vie, interactions sociales, etc.

Et il en va de même pour votre partenaire.

En somme si vous voulez réduire ces problèmes sur la durée, vous allez devoir vous focaliser sur les points que vous aimez le plus à propos de la culture de votre partenaire afin de compenser les émotions négatives à l’égard de son pays.

La prochaine fois que vous émettrez une remarque à ce sujet, votre moitié sera moins susceptible de se sentir attaquée personnellement.

Car elle saura qu’en général vous appréciez son pays et sa culture.


Si vous vivez (comme moi) une relation amoureuse internationale et binationale, vous savez qu’il s’agit d’une épreuve unique au monde.

Nos cultures sont souvent différentes, mais au final, si on est ensemble, c’est parce qu’on se ressemble énormément.

Si vous avez besoin de plus de conseils à ce sujet, je vous invite à découvrir le guide complet Communication Sans Frontières qui aborde ces questions en profondeur !

– Guillaume

vous pourriez aussi aimer Plus d'articles de l'auteur