Test de Babbel : Avis sur l’Appli d’Apprentissage des Langues

Babbel. A l’origine, un mythe biblique : les hommes, qui parlaient alors une langue universelle, auraient voulu construire une tour si haute qu’elle aurait pu toucher le ciel : la Tour de Babbel. Fâché de cette audace, le Tout puissant les stoppa et brouilla leur langage pour que les hommes cessent de se comprendre et d’agir ensemble.

Aujourd’hui, l’objectif du système d’apprentissage des langues Babbel serait plutôt le contraire : faire en sorte que tous les utilisateurs puissent enfin se comprendre. Une sorte de super application linguistique, lancée en 2007, alors que le marché de l’apprentissage des langues en ligne était encore vierge.

Devenue la référence mondiale, Babbel se vante d’être la méthode la plus efficace pour parler rapidement une langue étrangère. Mais cette promesse est-elle vraiment au rendez-vous ? Comment fonctionne cette application d’apprentissage des langues et à quel coût ? Voici quelques explications pour vous éclairer.

Présentation de l’application Babbel, le système d’apprentissage des langues en ligne

Loin du cours magistral de langue étrangère que notre système scolaire propose au collège ou au lycée, Babbel est une application originale qui permet d’acquérir une nouvelle langue via un apprentissage en ligne. Elle est disponible sur tablette et smartphone (Android et iOs), mais également sur ordinateur.

L’application Babbel propose d’apprendre 14 langues, dont la plupart européennes : l’anglais, l’allemand, l’espagnol, l’italien, le portugais, le suédois, le néerlandais, le polonais, le norvégien et le danois, mais aussi des langues plus originales comme l’indonésien, le turc, ou le russe. Pour l’instant donc, que des langues qui utilisent l’alphabet latin ou cyrillique (pour le russe), mais les concepteurs souhaitent à l’avenir pouvoir proposer des langues à idéogrammes comme le japonais, le chinois ou l’arabe. Cependant ce n’est pas pour tout de suite.

Chaque langue est disponible à partir de 7 langues de navigation, afin de s’adapter au mieux à l’utilisateur de l’application. 150 experts linguistiques et de l’enseignement ont adapté le contenu pédagogique pour qu’il corresponde aux besoins particuliers de l’apprenant. Parce qu’un francophone n’apprend, par exemple, pas de la même manière qu’un anglophone une langue germanique.

Les cours sont structurés en leçons courtes d’environ une quinzaine de minutes. Ils sont articulés autour de quatre compétences nécessaires pour communiquer dans une langue étrangère : la lecture, l’écriture, l’écoute et l’expression orale.

Les leçons abordent des thèmes susceptibles de plaire à un large spectre d’utilisateurs : la culture du pays, les spécialités culinaires, les lieux à visiter…

L’objectif de chaque cours est d’assimiler des compétences et du vocabulaire utiles au quotidien comme par exemple se présenter, se déplacer en voyage ou commander un repas au restaurant. Le tout complété par des leçons de grammaire simplifiées.

Les fonctionnalités proposées par Babbel pour un apprentissage linguistique optimum

L’application Babbel se veut avant tout une application connectée. Ainsi, vos progrès sont synchronisés sur tous les appareils que vous utilisez. Votre avancée est également sauvegardées sur le cloud afin d’être disponible à n’importe quel moment, de n’importe où et de n’importe quel appareil. Mais il est également possible de télécharger les leçons afin de pouvoir les réécouter en étant hors ligne. Plutôt pratique pour pouvoir apprendre ou réviser dès que l’on dispose d’un peu de temps libre. C’est là l’une des réussites de l’application : vous êtes libre d’y accéder dès que vous le pouvez, très rapidement et très simplement. Par exemple, si vous avez du temps à effectuer dans les transports en commun, vous pouvez le mettre à profit pour utiliser Babbel, et ainsi progresser dans une langue étrangère. Difficile de consacrer vingt minutes chez soi pour certains à étudier, alors qu’il est facile de combler du temps d’attente avec l’application.

Si certains peuvent être tentés de penser qu’une application ne peut pas les faire progresser sur le plan de la prononciation, Babbel a mis en place un outil de reconnaissance vocale. La reconnaissance vocale vérifie si vous avez prononcé correctement le mot ou la phrase qu’il vous est demandé de répéter. Si vous ne prononcez pas de la bonne manière, alors l’application vous corrige, exactement comme pourrait le faire un professeur de langues dans un cours classique.

Parmi les fonctionnalités intéressantes, on note également l’outil de révision. En effet, pour assimiler du vocabulaire de manière durable, il s’avère nécessaire de le réviser à intervalle espacé. L’outil de révision de Babbel regroupe tout le vocabulaire assimilé depuis le début de l’apprentissage, mais c’est lui qui vous propose quels mots réviser et surtout à quel moment il faut les revoir. Il s’agit d’un outil intelligent destiné à renforcer votre capacité d’apprentissage.

Enfin, contrairement à un professeur de langues, qui dispose d’une seule méthode d’apprentissage, Babbel est une application intelligente qui adapte le contenu de vos cours en fonction de votre langue maternelle et de la langue que vous choisissez d’apprendre. Le vocabulaire et les points de grammaire ne sont pas abordés de la même manière selon que vous êtes anglophone ou francophone. Aucune autre application ne propose cette fonctionnalité qui a demandé un long travail à des spécialistes linguistiques pour être mise en place.

Comment fonctionne l’apprentissage d’une langue étrangère avec Babbel ?

Le système d’apprentissage Babbel revendique de vous apprendre une langue étrangère en douceur, sans que vous n’ayez réellement d’effort à effectuer pour progresser. Au travers de situations tirées de la vie réelle du pays de la langue choisie, Babbel vous apprend tout d’abord des phrases simples. Puis, au fur et à mesure de l’avancée des leçons, l’application va y ajouter d’autres informations toujours en relation avec la première. Ainsi votre cerveau peut faire un lien entre les différentes phrases apprises, sans que cela soit fastidieux pour vous. Vous apprendrez par exemple à parler de certaines spécialités culinaires, avant d’apprendre petit à petit à pouvoir commander ces plats dans un restaurant. Cette méthode permet d’acquérir du vocabulaire de façon active mais aussi passive.

En se basant sur des exercices de mises en situations et des thématiques utiles, l’application vous permet de vous projeter dans le pays où l’on parle la langue que vous apprenez, sans que cela ne soit abstrait. Il est bien sûr plus parlant de s’imaginer en train de réserver une chambre d’hôtel que de discuter de l’actualité. Cela parait évident, pourtant combien de cours de langues scolaires sont basés sur le commentaire d’un article de journal ?

Par ailleurs, les leçons vocales sont enregistrées par des natifs de la langue que vous étudiez, afin de vous familiariser avec l’accent local. L’application vous propose de simuler des conversations réelles, et ainsi de prendre confiance en vous petit à petit pour transposer ces situations dans la vie courante.

Enfin pour être vraiment efficace, l’application conseille d’effectuer a minima une leçon par jour, ce qui revient à un temps d’utilisation quotidien de dix à vingt minutes selon le niveau. Si ce temps vous parait trop important certains jours, l’application vous propose d’effectuer à la place des leçons de révision beaucoup plus courtes. L’important étant de rester assidu au maximum, et tout est mis en œuvre pour cela.

Comment s’inscrire sur Babbel, le système d’apprentissage des langues en ligne ?

Pour s’inscrire sur Babbel, il est d’abord nécessaire d’effectuer un test de niveau. Très simple, l’application cherche avant tout à vérifier si vous avez quelques connaissances dans la langue que vous souhaitez étudier ou si vous ne connaissez absolument pas de vocabulaire. Elle évalue donc, dans un premier temps, si vous possédez les premiers mots que l’on acquiert en général en dialoguant avec des étrangers : bonjour, merci, comment ça va etc. Puis le système d’apprentissage des langues en ligne Babbel vous demande si vous avez trouvé l’exercice facile ou compliqué. En fonction de vos réponses, Babbel vous propose une première leçon, qui est totalement gratuite.

Après avoir effectué votre première leçon gratuite, vous devez obligatoirement souscrire à un abonnement payant pour pouvoir poursuivre l’apprentissage de la langue étrangère que vous avez choisie.

Plusieurs durées d’abonnement sont proposées : 1 mois, 3 mois, 6 mois ou 1 an.

A quel tarif est disponible Babbel ?

Les tarifs mensuels, hors promotions spéciales, sont dégressifs en fonction de la durée d’abonnement, allant de 9,95 euros pour l’abonnement d’un mois à 4,95 euros par mois pour l’abonnement d’une année.

La souscription à Babbel pour 3 mois revient à 6,65 euros par mois, tandis que l’engagement de 6 mois coûte 5,55 euros mensuellement.

Le paiement se fait, soit directement via Google Play Store pour l’application Android, soit directement via l’application pour les applications iOS.

Quelle que soit la durée de l’abonnement, le contenu des cours reste identique. En revanche, le prix ne donne accès qu’à l’apprentissage d’une seule langue. Pour en apprendre une seconde, il faudra repayer un nouvel abonnement à Babbel, ou bien acquérir la totalité de l’application (toutes les langues sont disponibles) pour le montant de 96 euros.

Le paiement de l’abonnement garantie que l’application reste totalement sans publicité : vraiment appréciable de pouvoir travailler sérieusement sans être harcelé en permanence par des bandeaux publicitaires ou des fenêtres de partenaires qui s’ouvrent dans tous les sens.

A noter que l’application Babbel propose régulièrement des promotions sur le prix des abonnements, mais aussi des cashbacks qui représentent parfois la quasi-totalité du prix de l’abonnement mensuel.

Quels sont les avantages et les inconvénients de la méthode d’apprentissage de Babbel ?

Avant tout, il est indéniable de noter le sérieux et la qualité du contenu des leçons proposés par le système d’apprentissage de langues Babbel. Certains peuvent trouver le coût de l’abonnement un peu élevé, mais il faut reconnaitre que la qualité ça se paye. Et avec Babbel, on n’a vraiment pas l’impression de jeter son argent par la fenêtre, on achète une vrai méthode, pas un dictionnaire.

Ensuite, ce que l’on apprécie chez Babbel, c’est le côté vraiment ludique de l’application : lors de certaines leçons, vous aurez plus l’impression de vous amuser que de travailler. Pourtant, vous apprenez réellement, sans vous en rendre vraiment compte. Babbel est loin d’être rébarbatif, tout est fait pour que vous ayez envie de vous connecter avec plaisir, et non par contrainte. Un peu comme un jeu vidéo addictif.

Babbel exploite toutes vos possibilités d’apprentissage : visuelles et auditives. Les leçons proposées ne sont jamais composées sur le même format. Cela évite l’ennui, mais surtout cela multiplie vos chances de retenir le vocabulaire et la grammaire proposés. Une fois vous devez compléter un texte à trou, une autre répéter des phrases, ensuite associer une image au texte correspondant etc. Certains apprenants ont une mémoire visuelle, d’autres une mémoire auditive : l’application Babbel mise sur les deux.

En revanche, si l’application fonctionne réellement pour se lancer dans une langue étrangère, et se débrouiller au quotidien, elle trouve vite ses limites dès que l’on souhaite converser sur des sujets plus complexes. Babbel vous mène à peu près jusqu’au niveau B1 de l’échelle européenne, correspondant à un utilisateur indépendant de la langue (un réceptionniste d’hôtel par exemple). Si vous souhaitez atteindre un niveau linguistique plus élevé, il faudra très certainement compléter l’apprentissage par d’autres méthodes.

En conclusion : on en pense quoi réellement de Babbel ?

On apprécie vraiment le côté pragmatique de l’application Babbel, qui permet de s’immerger immédiatement dans une nouvelle langue, et propose des dialogues réels tirés de la vie quotidienne. A notre avis l’application est idéale pour acquérir le niveau nécessaire pour séjourner dans un pays lors d’un voyage touristique, ou pour obtenir les bases des linguistiques avant de s’y installer. Babbel nous semble plus efficace pour réellement apprendre une nouvelle langue que l’on ne parle pas du tout que pour compléter les bases que l’on possède déjà, par un niveau scolaire par exemple.

Si les leçons sont, à notre avis, vraiment bien conçues, et l’avancée très progressive, il est en revanche indispensable d’être réellement assidu et de consacrer un peu plus que les vingt minutes quotidiennes recommandées pour obtenir des résultats probants. L’outil est certes efficace, reste à vraiment s’investir personnellement pour optimiser l’apprentissage d’une nouvelle langue.

Babbel : le retour de notre testeuse après trois mois d’utilisation

Missionnée pour tester l’outil d’apprentissage de langue Babbel, je choisis d’apprendre pendant 3 mois l’italien. Une langue que je ne parle absolument pas, mis à part les quelques mots que j’ai appris lors de mon voyage de noces à Venise : bonjour, bonsoir, merci, et l’addition s’il vous plait ! Tant qu’à vérifier l’efficacité du système, autant tester au maximum. Il me paraissait plus facile de bien évaluer mes progrès en choisissant une langue dans laquelle je ne possède aucune connaissance qu’une langue où je possède déjà quelques bases.

Sans surprise, l’application me classe en niveau débutant après le test de niveau, et je commence mon premier cours. Plutôt facile. Dans le train, je décide d’en faire un second. J’ai l’impression de refaire encore la même chose. Pendant plusieurs leçons j’ai un peu cette impression de répétition. Cependant, je comprends que c’est pour faciliter l’intégration des nouvelles notions. Et ça marche, j’apprends du vocabulaire sans vraiment m’en rendre compte.

Au bout de 3 semaines, au rythme de minimum 2 leçons par jour, et de révisions régulières, je me vois déjà à Rome en train de commander ma pizza et mon « caffé macchiato freddo ».

J’apprends, et je me prends réellement au jeu de l’application. J’ai toujours envie de continuer un peu plus, même si j’ai bien compris qu’il faut un temps pour digérer les informations distillées au fur et à mesure. Et surtout, ce qui me motive, c’est que je sens vraiment mon évolution. Au début le correcteur passe son temps à me faire répéter les phrases que je ne prononce pas correctement. C’est un peu énervant. J’ai envie de passer outre, mais bon, au final c’est pour moi que j’apprends. Et à force de persévérance, l’outil ne me corrige presque plus, preuve que mon accent s’améliore.

J’arrive au bout des 3 mois d’abonnements : il est clair que j’ai progressé, d’autant que je suis partie de zéro. Au final, je dirais que je suis maintenant capable d’aller passer un court séjour en Italie, et me débrouiller pour les conversations de bases utiles : me déplacer, me loger, manger, visiter et faire du shopping, le tout sans faire des gestes pour me faire comprendre. C’est sûr, je ne vais pas tenir une conversation avec un italien, mais l’application a fait son job, elle m’a appris les bases. Et surtout sans que ce soit pénible pour moi, au contraire, je me suis bien amusée.

Après les 3 mois d’abonnements, Babbel me propose de me réabonner en m’offrant une réduction intéressante si je souscrits pour 3 mois de plus : c’est parti, je continue, des fois que mon mari décide vraiment de m’amener à Rome boire mon fameux Caffé macchiato !

>